Calculer son morphotype

Retour à Blog
Catégorie: Nutrition

Calculer son morphotype

Pour savoir si votre corpulence est normale, il existe l’I.M.C. qui s’intéresse à votre sexe, votre âge, votre poids et votre taille pour estimer votre santé. Bien que ce soit le système le plus populaire, il fait partie des moins fiables puisqu’un sportif peut être donné en surpoids et même des fois obèse. Sa simplicité lui fait perdre tout intérêt.

Dans la chrono-nutrition®, le Dr Delabos a mis au point un système de mesures beaucoup plus fiable qui permet d’avoir une idée bien plus précise du profil métabolique et pathologique d’une personne.
En mesurant le tour de poitrine, le tour de taille, le tour de hanches et la largeur du poignet, on peut alors connaître le morphotype. Le calcul final doit toujours être réalisé par un chrono-nutritionniste® qui peut réajuster au cas par cas.
Toute personne souhaitant obtenir un programme de nutrition par un chrono-nutritionniste® peut se rendre sur la page de Pas Végan Chrono-Coaching® afin d’obtenir pour plus d’informations.

Il existe douze morphotypes que nous allons vous détailler : Chéops, Sablier, Maya, Monastique, Rubens, Don Camillo, Tronc d’arbre, Ascétique, Cachectique, Schwarzy, Athlétique et Galilée.

CHÉOPS

Silhouette en forme de pyramide, le haut du corps est plutôt fin et le bas du corps est large, notamment le bassin. Il est plutôt répandu chez les femmes, qui auront une culotte de cheval avec des fesses et des cuisses peu musclées et une petite poitrine. Les hommes ont peu de pectoraux.

Mauvaises habitudes :
– Beaucoup trop de féculents et de légumes
– Pas suffisamment de viande, voire même pas du tout
– Pas assez d’aliments gras, voire même pas du tout
– Yaourts de toutes natures
– Souvent des aliments allégés et/ou des potages

Risques : Fatigue, stress, immunodépression, peau sèche, cellulite, rides, arthrose, ostéoporose.

SABLIER

morphotype sablier

Silhouette aux formes féminines excessives, trop forte poitrine, taille trop fine, trop fortes hanches.

Mauvaises habitudes : Trop de sucre et de fruits, pas assez de viande.

Risques : Vieillissement prématuré de la peau, fatigue, diabète. En cas de maladie, récupération problématique.

MAYA

morphotype maya

Silhouette en forme de pyramide tronquée, tout le volume est dans le bas du corps, et plus particulièrement au niveau des hanches. 

Mauvaises habitudes : Elles sont victimes des tendances diététiques actuelles 
– Pas les bons aliments le matin
– Pas assez de viande et trop de féculents au déjeuner
– Grignotages en fin de matinée et dans l’après-midi
– Repas trop lourd le soir ; par exemple de la viande et des féculents/légumes

Risques : Cellulite, constipation, déshydratation.

MONASTIQUE

morphotype monastique

Silhouette élargie uniquement au niveau de la taille. Les femmes monastiques donnent l’impression d’être enceinte car le reste de leur corps est plutôt fin.

Mauvaises habitudes : Trop de féculents, pas assez de viande, alcool.

Risques : Très souvent le foie est dysfonctionnel. Fatigue car trop de féculents, diabète de malnutrition, hypertension.

RUBENS

morphotype rubens

Silhouette élargie à la ceinture et aux hanches, poitrine normale.

Mauvaises habitudes : Pas assez carnivores et trop végétariennes, elles sont gourmandes et compensent les manques par du grignotage et un dîner trop calorique. 

Risques :  Vieillissement prématuré à cause de l’excès de graisse qui s’affaisse car il n’est pas soutenu par une masse musculaire à hauteur de la gourmandise. Rides, cellulite, diabète, stress.

DON CAMILLO

morphotype don camillo

Silhouette typiquement masculine, le poids et le volume se répartissent plutôt sur la taille et le haut du corps.

Mauvaises habitudes :
– Pain à tous les repas et trop de féculents le midi
– Pâtisseries ou desserts quasiment tous les repas
– Pas assez de légumes
– Jus et yaourts le matin

Risques : Hypertension, maladies métaboliques.

TRONC D’ARBRE

morphotype tronc d'arbre

Silhouette massive et pas dessinée, plus de taille et des membres assez gros. Ils vont de la personne en chair à celle atteinte d’obésité grave. Le visage est rond, les femmes ont de fortes poitrines mais cela reste une silhouette plus typiquement masculine.

Mauvaises habitudes : L’association exagérée de sucre et de gras diminue la satiété. Conséquence : ils mangent bien trop de sucres, de féculents, de gras et trop lourd le soir.

Risques : Diabète, hypertension, arthrose, rhumatismes

ASCÉTIQUE

morphotype ascétique

Silhouette typique des mannequins, ils sont ainsi par peur de grossir ou par manque d’appétit chronique, plus rarement par excès de dépense d’énergie.

Mauvaises habitudes : Ils ne mangent pas assez des nutriments essentiels qui permet au corps de constituer sa masse, pas assez de protéines, d’acides aminés, de lipides, de minéraux et d’eau.

Risques : Rides prématurées sur le visage, peau sèche, fatigue, stress.

CACHECTIQUE

morphotype cachectique

Silhouette de l’extrême maigreur ! Cela arrive le plus souvent par désir pervers de maigreur absolue, plus rarement par manque d’appétit chronique. Cette catégorie de gens n’aboutit pas à ce morphotype par manque d’appétit mais par exagération de leur catabolisme (destruction des cellules) et insuffisance d’anabolisme (reconstruction des cellules). 

Mauvaises habitudes : Mange trop peu de tout et surtout de viande.

Risques : Mort

SCHWARZY

morphotype schwarzy

Silhouette en forme de V ou pyramide inversée, plus présent chez les hommes, surtout ceux qui font de la musculation. Le corps est souvent sec avec des pectoraux forts développés et des jambes fines.

Mauvaises habitudes : Trop de viande, pas assez de légumes, ni de poisson (qui assouplit le muscle) et de graisse.

Risques : Accélération du vieillissement du corps et du cerveau par le manque de lipides. Perte d’élasticité du muscle, ce qui provoque des blessures, des crampes, des claquages, les muscles s’épaississent au lieu de s’allonger.

ATHLÉTIQUE

morphotype athlétique

Silhouette des grands sportifs hommes et femmes, musclés mais légers. Ils sont plus larges qu’un Galilée mais les proportions sont respectées et le métabolisme fonctionne correctement.

Mauvaises habitudes :  Trop de sucres lents pour répondre aux dépenses énergétiques, ils peuvent venir directement se stocker.

Risques : Les athlétiques ne pourront garder leur silhouette qu’en se soumettant à une activité physique intense et il est plus raisonnable d’éviter cette intensité plus l’âge avançant et de les substituer par une activité physique régulière d’entretien.

GALILÉE

morphotype galilée

 

Par définition les Galilée mangent bien, dans tous les sens du terme, sachant joindre l’utile à l’agréable à chaque repas et mettant dans leur assiette les bonnes proportions des bons aliments, au bon moment.

Pour rester un Galilée, il convient d’appliquer au quotidien le programme naturel de la chrono-nutrition réalisé par un chrono-nutritionniste par le biais d’un chrono-coach® (trouver son chrono-coach ou directement avec Adrien Adam de Pas Végan).

 

 

 

 

 

Retour à Blog